На главную



Замок короля
Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
ABATTRE

v. tr.

Mettre à bas. Abattre des maisons, des murailles, des arbres. Abattre par le pied. Il lui abattit le bras d’un coup de sabre. Ces moissonneurs abattent tant d’arpents de blé en un jour. Ces mineurs ont abattu tant de mètres cubes de minerai. Abattre des quilles. La pluie abat la poussière. La violence du choc fut telle que l’arbre, que le mât s’abattit.

En termes de Marine, Abattre un navire, l’abattre en carène, Le mettre sur le côté, pour travailler à la carène ou à quelque autre partie qui est ordinairement submergée.

En termes d’Art vétérinaire, Abattre un chenal, un boeuf, Le renverser sur un lit de paille, quand il doit subir quelque opération. Ce cheval est fougueux, on est contraint de l’abattre pour le ferrer.

Aux jeux de Cartes, Abattre son jeu, Le mettre sur la table pour le montrer. On dit quelquefois absolument Abattre.

Fig. et fam., Abattre de la besogne, Expédier en peu de temps beaucoup d’affaires, beaucoup de travail.

Prov., Petite pluie abat grand vent, Ordinairement, quand il vient à pleuvoir, le vent s’apaise. Cette phrase signifie au figuré Peu de chose suffit quelquefois pour calmer une grande querelle.

ABATTRE signifie aussi Assommer, tuer. Ce chien était enragé : il a fallu l’abattre.

Il signifie au figuré Affaiblir physiquement et moralement. Une fièvre continue abat bien un homme. Cette perte lui abattit le courage, abattit sa fierté. La moindre affliction l’abat. Rien n’abat comme une souffrance continuelle. Ces deux nations, ces deux puissances sont ennemies, elles font leurs efforts pour s’abattre l’une l’autre.

S’ABATTRE se dit particulièrement d’un Cheval à qui les pieds manquent et qui tombe tout d’un coup. En galopant, son cheval s’est abattu sous lui.

Il se dit aussi d’un Oiseau qui descend avec rapidité vers quelque but. Une volée de pigeons s’abattit sur mon champ. L’épervier s’abattit sur sa proie. On dit dans le même sens Un orage terrible va s’abattre sur nous.

Le vent s’abat, s’est abattu, est abattu, Il s’apaise, il est apaisé.

Aller, courir à bride abattue. Voyez BRIDE.

Le participe passé ABATTU, UE, s’emploie aussi adjectivement. à la suite de cette catastrophe, je l’ai trouvé bien abattu.

Fig., Un visage abattu, Un visage où se peint l’abattement.

Оригинал статьи 'ABATTRE' на сайте Словари и Энциклопедии на Академике